Zones d'Ondes - Portail de l'association
NOS SITES RADIO :
Bienvenue sur le site RADIOde Reporters Normandie Jeunes !
Un espace régionalde diffusion radiophonique
Radio temporaire et itinérantedans les structures d'éducation et de formation en Normandie

(Ré)écoute

RESIDENCES / Radio PRO II

L’homophobie : interview de Mme Laisné

lundi 6 mai 2019

Bache « Journée mondiale de luttre contre l’homophobie, Rouen s’engage » sur le fronton de l’hôtel de ville de Rouen, place du Général-De-Gaulle

Mme Laisné est infirmière au lycée Colbert et répond aux questions de Brandon à propos d’un sujet, hélas, intemporel : l’homophobie. Comment ont évolué et évoluent les mentalités. Ils abordent le mariage pour tous, l’adoption et de nombreux problèmes que rencontrent les homosexuels et les personnes LGBTQIA+ expliqué ici par le journal libération le 25 janvier 2018 :

comme lesbienne. Une femme qui a des relations sexuelles avec une femme.

G comme gay. Un homme qui a des relations sexuelles avec un homme.

B comme bi. Une personne qui a des relations sexuelles avec un homme ou avec une femme.

T comme trans. Une personne née homme ou née femme et qui ne se sent pas appartenir à ce genre. «Le terme transsexuel-le est parfois utilisé pour désigner plus spécifiquement les personnes trans opéré-e-s. Les personnes non-opéré-e-s peuvent être appelé-e-s trangenres. Pour éviter d’instaurer une hiérarchie, on préférera le terme personnes trans, qui permet d’inclure la multiplicité des parcours et des identités», détaille l’AJL, dans son «kit à l’usage des rédactions».

Q comme queer. Sa définition est un peu plus floue, mais le terme est finalement très simple à comprendre : une personne se dit queer quand elle ne se reconnaît pas dans la sexualité hétérosexuelle, ou ne se sent pas appartenir à un genre défini.

I comme intersexe. Les personnes intersexes ne sont nées ni homme ni femme. Il existe plusieurs situations qui peuvent mener à l’intersexuation. Gaëtan Schmitt par exemple, que Libération avait rencontré en 2017, est né avec un micropénis et un vagin rudimentaire. En France, environ 200 enfants seraient concernés sur les 800 000 naissances annuelles.

A comme asexuel. «Les personnes asexuelles ne ressentent pas le besoin de s’engager dans des relations sexuelles», explique l’association pour la visibilité asexuelle. Elles peuvent avoir des relations amoureuses mais revendiquent le droit à ne pas ressentir d’attirance physique.

+ comme : et tous les autres. Aux Etats-Unis, le sigle le plus long est LGBTTQQIAAP : lesbian, gay, bisexual, transgender, transexual, queer, questioning (des personnes qui se questionnent sur leur sexualité), intersex, asexual, allies (les alliés hétérosexuels de la cause), pansexuels (qui revendiquent une attirance pour n’importe quel genre). On voit parfois aussi en anglais apparaître un O, pour «other» (les autres).

  • Animation : Brandon
  • Invité(s) : Mme Laisné
Voulez vous ajouter cette émission à la liste de lecture ?